Dans sa pratique multidisciplinaire, Caroline Boileau explore, à partir d’une position féministe, la représentation du corps de la femme dans ses relations à la santé intime, publique, sociale et politique. Ses œuvres sont empreintes d’une hybridité formelle et conceptuelle : elle invente et représente des corps afin de problématiser les savoirs produits par l’histoire de l’art, de la médecine et des sciences.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s avec un abonnement Numérique ou Premium valide.

Abonnez-vous à Esse pour lire la rubrique complète!

S’abonner
Cet article parait également dans le numéro 98 - Savoir
Découvrir

Suggestions de lecture