Détruire, nous allons

Christian Saint-Pierre
Couronne Nord, terrain de football du Centre sportif Montpetit Longueuil, 7 juin 2014
Philippe Boutin Détruire, nous allons, 2014.
Photo : © Godefroy
Philippe Boutin
Détruire, nous allons, 2014.
Photo : © Annie Éthier
[En Français]

Comment ne pas s’enthousiasmer quand le théâtre nous entraine hors des sentiers battus, quand la représentation se déploie hors les murs, quand le spectacle se donne à voir, à entendre et à vivre en plein air et de surcroit au soleil couchant ?
Avec Détruire, nous allons, le jeune metteur en scène Philippe Boutin nous donne rendez-vous sur... un terrain de football. Alors que les spectateurs sont entassés dans les estrades, 42 comédiens et danseurs prennent pleinement possession de la vaste étendue de pelouse synthétique. Vous avez dit inusité ?

Créé en 2013, à Sainte-Thérèse, à l’occasion du OFFTA, le spectacle était repris en juin dernier, un soir seulement, cette fois à Longueuil. Assisté de Dave St-Pierre aux chorégraphies et d’Étienne Lepage à la dramaturgie, Boutin a donné naissance à un objet formellement et esthétiquement réjouissant, un théâtre épique, romantique, majestueux, mais aussi grotesque, rageur et désillusionné.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte
Cet article parait également dans le numéro 82 - Spectacle
Découvrir

Suggestions de lecture