Le centre d’artistes DARE-DARE poursuit son projet d’articulation urbaine Dis/location, entamé en 2004, en choisissant la ville comme contexte de diffusion et en consacrant sa programmation exclusivement à des projets d’art public. Cette exploration s’effectue par des amarrages successifs de deux à trois ans en des lieux qui sont porteurs de riches questions d’ordre social, politique, historique ou urbanistique. La roulotte Dare-Dare est actuellement située aux abords de la station de métro Saint-Laurent. Depuis 2012, cet espace urbain, au cœur du Quartier des spectacles, sert de plateforme de diffusion à un projet d’écritures publiques : des aphorismes, des vers et des discours sont affichés sur une enseigne lumineuse située à proximité de la roulotte. À ce jour, 14 artistes y ont publié une série de textes qui empruntent la forme brève du slogan, du haïku ou du tweet.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s avec un abonnement Numérique ou Premium valide.

Abonnez-vous à Esse pour lire la rubrique complète!

S’abonner
Cet article parait également dans le numéro 82 - Spectacle
Découvrir

Suggestions de lecture