Sommaire

54

Dérives

La question de mobilité a souvent été traitée par les artistes à travers la figure de celui qui marche, de l’arpenteur. Longtemps représentée, cette mobilité s’incarne désormais dans de nombreuses pratiques artistiques contemporaines. Comme autant de variations sur le thème du flâneur baudelairien, le nomadisme, l’errance, la déambulation, le voyage, les dérives diverses constituent des moyens par lesquels nombre d’artistes observent le monde et proposent d’en faire l’expérience.

Éditorial

Dossier

Hors-Dossier

Chroniques

Jeunes Critiques