Anna Torma Vue d’exposition, Recorded Cargo, Galerie Laroche/Joncas, Montréal, 2019.
Photo : Jean-Michael Seminaro, permission de la Galerie Laroche/Joncas, Montréal
Anna Torma
Sans titre, 2018.
Photo : Jean-Michael Seminaro, permission de la Galerie Laroche/Joncas, Montréal
[In French]

Exposées à la Galerie Laroche/Joncas, les broderies à grande échelle d’Anna Torma offrent un univers singulier où la représentation se dessine aux limites de l’abstraction. L’artiste brode au fil de soie des formes et des motifs inspirés autant par son enfance hongroise et son quotidien canadien que par les pratiques culturelles passées et contemporaines. Ces rencontres hétéroclites sur la surface fragile du lin façonnent ainsi une production ludique et éclectique.

Les compositions aériennes, sans perspective ni profondeur, évoquent le monde fantaisiste de Miró avec lequel l’artiste partage aussi un langage visuel près du dessin. Elle troque toutefois la rêverie automatiste pour une répartition équilibrée des éléments de sorte que chaque détail interagit également avec la représentation globale. Les œuvres Abandoned Details IV (2019) et Abandoned Cars (2019), de même que les deux propositions sans titre (2018), illustrent particulièrement cette approche structurée et quasi systématique de la composition où l’agencement des motifs isolés donne l’impression d’un tableau pédagogique thématique. Ces œuvres récentes de Torma tendent effectivement vers une épuration de l’espace pictural mettant en valeur les formes individuelles et leurs potentielles associations narratives. En référant notamment aux recherches sur le mouvement des astres menées par Tycho Brahe au 16e siècle, Question to Ask (2019) confirme à ce titre l’importance des processus d’examen, de comparaison et d’interrogation au cœur de l’avancement des connaissances. Comme les broderies de Torma, l’univers ne se donne pas à voir d’un seul coup d’œil, il résulte de l’observation des parties et de leur relation.

You must be logged in to access this content.

Create your free profile to read the full text!

Register
This article also appears in the issue 97 - Appropriation
Discover

Suggested Reading