Raphaëlle de Groot_Subsistances – Inniun
Raphaëlle de GrootSubsistances – Inniun, ile Nue de Mingan, 29 mai 2017.
Photo : Léo Harvey-Côté

De choses et d’autres : Subsistances – Inniun de Raphaëlle de Groot

Anne-Marie Dubois
À l’instar des photographies et des récits, les objets peuplent notre quotidien. Ils sont à la fois les témoins silencieux de notre passé et les gardiens stoïques de notre avenir, veillant mieux que quiconque à la subsistance de qui nous sommes.

[In French]

En juin 2017 prenait forme Subsistances – Inniun, entreprise amorcée par Raphaëlle de Groot il y a plus d’un an dans la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan, sur la Côte-Nord. Commissarié par Véronique Leblanc dans le cadre de Repères2017/LandMarks20171 1 - Partners in Art, Repères2017/LandMarks2017, <https://reperes2017.ca/>., ensemble de projets d’art contemporain chapeauté par Partners in Art et Parcs Canada dans la foulée des célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération du Canada, Subsistances – Inniun cherchait moins à promouvoir la beauté naturelle de ce chapelet d’iles relativement peu connues du Québec qu’à mettre en relief le riche patrimoine des communautés riveraines.

You must have a valid Digital or Premium subscription to access this content

Subscribe to Esse now to read the full text!

Subscribe
This article also appears in the issue 92 - Democracy
Discover

Suggested Reading