Nicolas Fleming
Se faire la cour pendant des semaines

Florence-Agathe Dubé-Moreau
Grande galerie, L’Œil de Poisson, Québec, du 29 avril au 3 juin 2016
88_CR01_Dubé-Moreau_Fleming_Se faire la cour pendant des semaines
Nicolas Fleming Se faire la cour pendant des semaines, vues d’exposition, Grande galerie de l’Œil de Poisson, Québec, 2016.
Photos : Éliane Excoffier, permission de l’Œil de Poisson
Grande galerie, L’Œil de Poisson, Québec, du 29 avril au 3 juin 2016

Le dernier projet immersif de Nicolas Fleming, peut-être son plus ambitieux, prend d’assaut la Grande galerie de L’Œil de Poisson à Québec avec une structure praticable de deux étages qui emprunte les codes architecturaux d’un théâtre. Se faire la cour pendant des semaines étonne dès le seuil de l’espace d’exposition, celui-ci étant obstrué par un réaménagement au stade d’achèvement incertain.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte
Cet article parait également dans le numéro 88 - Paysage
Découvrir

Suggestions de lecture