Élise Lafontaine
Peau(x) de pièces

Laure Neria
Projet Pangée, Montréal
du 22 janvier au 5 mars 2022
105_CR_Neria_ÉliseLafontaine_Peau(x)depièces_vue_05
Élise Lafontaine Peau(x) de pièces II, 2021.
Photo : Jean-Michael Seminaro, permission de l’artiste & Projet Pangée, Montréal
Projet Pangée, Montréal
du 22 janvier au 5 mars 2022

L’exposition Peau(x) de pièces présentée à la galerie Projet Pangée au pied du mont Royal dévoile la pratique de l’artiste émergente Élise Lafontaine, laquelle mêle peinture, recherche volumétrique et expérience in situ. Véritable passage entre deux mondes, les toiles abstraites aux motifs géométriques reflètent l’empreinte architecturale et le souvenir synesthésique des multiples espaces isolés où l’artiste a entrepris des résidences. Documentant ses recherches par le biais de l’écriture et de la photographie, Lafontaine puise son inspiration dans l’enquête de terrain et se focalise sur les lieux d’attente, où le temps s’épuise. La transcription picturale, notamment par une attention portée à la lumière et aux volumes, vise avant tout à témoigner des endroits découverts à travers sa perception toute subjective, nous révélant ainsi le théâtre intime et spirituel qui se joue à chaque immersion dans ces zones chargées d’affects.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte
Cet article parait également dans le numéro 105 - Nouveau nouvel âge
Découvrir

Suggestions de lecture