Collectif Blanc
édition / forme / expérimentation (remix)

Sophie Drouin
Arprim Centre d’essai en art imprimé, Montréal, du 10 novembre 2017 au 20 janvier 2018
CollectifBlanc_édition, forme, expérimentation
Collectif Blanc édition / forme / expérimentation (remix), Arprim Centre d’essai en art imprimé, Montréal, 2017-2018.
Photos : permission de Collectif Blanc | Jean-Michael Seminaro
Arprim Centre d’essai en art imprimé, Montréal, du 10 novembre 2017 au 20 janvier 2018

Est-ce que l’esthétisation de plus en plus marquée (et remarquée) de l’imprimé est un effet de la dématérialisation de la chose écrite ? À l’écran comme support et aux pixels comme matière première, répondrait-il un objet non seulement soigné, mais travaillé de façon à faire converger le contenu et son contenant vers l’entièreté de l’œuvre ? L’hypothèse se tient face à l’observation de certaines caractéristiques du livre papier dans l’édition actuelle (couverture hypersoignée, aspects matériels mentionnés en achevé d’imprimer, mise en page étudiée, etc.). Le phénomène s’observe aussi dans le domaine de la musique avec de luxueuses pochettes de disques offertes en version limitée, dans celui de l’affiche ou encore du périodique, qui ne tarit pas de stratégies graphiques et matérielles pour se déployer comme une véritable édition d’art. En réunissant le travail de près d’une soixantaine d’artistes et de studios de design, Marie-Ève Tourigny, designer graphique, et Catherine Métayer, éditrice, du Collectif Blanc, proposent un tour d’horizon du design de l’imprimé actuel dans une version remixée de l’exposition édition / forme / expérimentation (remix).

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte
Cet article parait également dans le numéro 93 - Esquisse
Découvrir

Suggestions de lecture