Tout du long du nez, un encan

En compagnie de Pinocchio

Catherine Lavoie-Marcus
Michel F Côté

Religions, voilà un thème rassembleur. Tout le monde s’y intéresse, mais personne n’est d’accord. La discussion, passionnante, dure depuis des siècles. Toutes les hypothèses semblent avoir été imaginées, sans unanimité. Depuis la fin du 19e siècle, l’une d’elles prend tranquillement de l’ampleur : Dieu serait philosophiquement mort, et cela, en dépit des massacres qui se poursuivent en son nom.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s avec un abonnement Numérique ou Premium valide.

Abonnez-vous à Esse pour lire la rubrique complète!

S’abonner

Suggestions de lecture