Cindy MochizukiCave to Dream, détail de l’installation, Richmond Art Gallery, Richmond, 2019.
Photo : Michael Love, permission de l’artiste

Le travail de Cindy Mochizuki est ancré dans le rituel et la tradition culturelle. Qu’elle s’intéresse à des spectres folâtres ou à des récits politiques complexes, une certaine magie imprègne sa pratique. Mochizuki joue avec la conception linéaire du temps et de l’espace en reflétant les effets du déplacement 1 1 - Infoset de la fragmentation définissant la condition diasporique. Enracinée dans la posture particulière du sujet, elle examine les méthodes alternatives de narration dans la transmission du savoir.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s avec un abonnement Numérique ou Premium valide.

Abonnez-vous à Esse pour lire la rubrique complète!

S’abonner

Suggestions de lecture