87_AC01_Desmet_MACMO_Hellzapoppin-2
Hellzapoppin 2, vue d’exposition, Mamco, Genève, 2015-2016.
Photo : Annik Wetter – Mamco, Genève

Mamco : l’exposition qui aura duré 20 ans…

Nathalie Desmet
One More Time. L’exposition de nos expositions 1 1 - One More Time. L’exposition de nos expositions, cycle Des histoires sans fin, séquence automne-hiver 2015-2016, Mamco, Genève, du 28 octobre 2015 au 24 janvier 2016. est la dernière exposition d’envergure de Christian Bernard au Musée d’art moderne et contemporain de Genève (Mamco). Depuis 20 ans, le directeur et fondateur du Mamco élabore son projet autour d’une conception personnelle de l’exposition et de ce que devrait être un musée.

Plutôt qu’un endroit principalement consacré à la préservation des œuvres, le musée sera un lieu où seront conservées des « situations expositionnelles » ; c’est de ce parti pris que naitront sa complexité et sa profonde originalité. Le lieu, ouvert en 1994 dans une ancienne usine d’instruments de physique, n’avait en effet rien de muséal. Alors que l’Europe se peuplait de musées iconiques, Bernard se réjouissait d’avoir affaire à un espace aux odeurs de cambouis réparti sur plusieurs niveaux et offrant de grands plateaux aux nombreuses fenêtres. Dès le début, il souhaitait que le musée se visite de haut en bas, « du ciel au centre de la Terre », suivant ainsi une conception très éloignée de l’idéologie spiritualiste de la plupart des musées : au Mamco l’art doit être une affaire horizontale, déhiérarchisée, avec un rôle social.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s avec un abonnement Numérique ou Premium valide.

Abonnez-vous à Esse pour lire la rubrique complète!

S’abonner
Cet article parait également dans le numéro 87 - Le Vivant
Découvrir

Suggestions de lecture