Moyra Davey
Les fervents

Benoit Jodoin
Benoit Jodoin
Galerie Leonard & Bina Ellen, Montréal
16 février au 9 avril 2022
Moyra-Davey_FiftyMinutesGrid
Moyra DaveyFifty Minutes Grid, 2006.
Photo : permission de l’artiste, greengrassi, Londres & Galerie Buchholz, Berlin/Cologne/New York
Galerie Leonard & Bina Ellen, Montréal
16 février au 9 avril 2022
Rétrospective d’abord conçue par Andrea Kunard pour le Musée des beaux-arts du Canada, Les fervents présente à la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia un panorama non chronologique des œuvres de l’artiste d’origine canadienne Moyra Davey. Le travail de l’artiste, qui a étudié à cette université dans les années 1980 mais qui vit maintenant à New York, est doublement caractérisé par un intérêt pour le trivial du quotidien et par une pratique de création croisant la photographie, la vidéo et l’écriture.  

L’exposition reprend essentiellement ces axes en choisissant d’accorder en premier lieu une place prépondérante à ces « photographies postales », traces de ce regard attentif que Davey porte sur la banalité des objets et des scènes de la vie quotidienne. Empties (2017), qui cherche à capter dans sa lentille le flou produit par des bouteilles vides, et Subway Writers (2011-2014), qui saisit les séances d’écritures improvisées des usager·ère·s du métro de New York, entre autres, sont des séries présentées sous cette modalité postale. Chaque image a été visiblement pliée pour correspondre au format lettre et a été envoyée à un·e destinataire, ce dont témoignent les timbres, les estampes, les morceaux de ruban adhésif (soigneusement choisis) et les adresses manuscrites apposées sur la photographie argentique. L’idée lui serait venue alors que, à Paris pour une résidence de création, elle devait envoyer des impressions à son galeriste newyorkais pour une exposition collective. 

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte

Suggestions de lecture