Marie-Michelle Deschamps et Éléonore False

Je relis tes lignes

Dominique Sirois-Rouleau
Diagonale, Montréal
du 21 avril au 9 juin 2018
_Deschamps_False_Je relis tes lignes
Diagonale, Montréal
du 21 avril au 9 juin 2018
_Deschamps_False_Je relis tes lignes
Marie-Michelle Deschamps et Éléonore False
Je relis tes lignes, détail de l’installation, Diagonale, Montréal, 2018.
Photo : Maxime Brouillet
Inspirées par l’écriture en microgrammes de Robert Walser, Marie-Michelle Deschamps et Éléonore False présentent les objets de cette exploration du trait. L’exposition conjointe de leur travail autonome prolonge l’échange entre les artistes de sorte que chaque œuvre devient le fil singulier de la trame signifiante de Je relis tes lignes.

Comprise comme un fil ou un trait, la ligne réfère autant au jeu intertextuel de traduction et de transformation du discours qu’à l’accointance esthétique et conceptuelle des artistes. Les pièces dialoguent naturellement entre elles, liées par la fraternité plastique sincère de leurs auteures et une certaine délicatesse des formes. Je relis tes lignes rassemble collage, aquarelle, porcelaine et papier peint autour d’effets de texture évoquant le tissu ou le papier.
Les pièces de Deschamps et de False partagent une posture organique perceptible dans l’approche de la matière. Les retailles et les chutes de papier carbone sont récupérées par Deschamps qui les magnifie par la mise en scène sous une planche en acrylique transparente ou par leur transcription en aplat dans la porcelaine posée au sol. De même, False soumet les images qu’elle s’approprie à des manipulations poétiques et agrandissements de manière à déployer le potentiel allégorique de chaque fragment. Ainsi, il n’existe pas de perte, d’envers ou d’intégralité du sens, mais un jeu de construction et d’interprétation autour du détail singularisé par l’esthétique sensuelle des artistes.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte
Cet article parait également dans le numéro 94 - Travail
Découvrir

Suggestions de lecture