Kunstgriff : l'art est un évènement, pas une marchandise | esse arts + opinions

Kunstgriff : l'art est un évènement, pas une marchandise

85 - 2018

Nous posons qu'il est temps pour nous, les autres – le public de l'art, la masse des (non-) consommateurs et acquéreurs – d'admettre notre silence et le caractère convenu de nos arguments concernant l'importance de l'art. Quelles sont, à part le capital, les forces capables de motiver et de rendre incontournable notre relation avec les œuvres ? Nous avons le devoir de nous rappeler pourquoi l'art est nécessaire, ontologiquement, éthiquement et politiquement si l'on entend contrer le mouvement qui nous porte à délaisser les œuvres d'art pour aller vers les objets d'art. Pourquoi sommes-nous encouragés à oublier que l'art œuvre, qu'il travaille sur les plans esthétique et épistémique à défigurer et à abimer tout ce qui se présente comme étant « naturel » ou « donné » ? Pour nous, c'est là l'aspect essentiel de la vitalité de l'art : la création de mondes partagés, ouverts, immanents. C'est l'art entendu comme un évènement, et non comme une marchandise.
[Traduit de l'anglais par Sophie Chisogne]

Revue référencée: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597