Oli Sorenson
Re-made in China

Sébastien Hudon
Galerie Popop, Montréal, du 16 juin au 3 juillet 2016, performance le 23 juin 2016
89_CR01_Hudon_OliSorenson_Fontana Mashup
Oli Sorenson Fontana Mashup (Warhol), performance, Galerie Popop, Montréal, 2016.
Photo : permission de l’artiste
Galerie Popop, Montréal, du 16 juin au 3 juillet 2016, performance le 23 juin 2016

C’est un objet étrange et quelque peu malicieux que la plus récente performance-exposition d’Oli Sorenson Re-made in China proposée en juin 2016 à la Galerie Popop. Une fois de plus la densité polysémique du travail de Sorenson se vérifie, tant dans les objets utilisés, les références à l’histoire de l’art ou du cinéma, que dans les problématiques actuelles sur le droit d’auteur mariées à une démolition contrôlée. Ce mash-up monstrueux, fait de citations de citations où se confondent la facétie du copiste, l’humour du vandale et la précision du plasticien, doit effectivement être vu comme une véritable mise en abyme de contenus et une allusion à la surabondance d’informations de l’époque actuelle.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s connecté·e·s

Créez-vous un compte gratuit pour lire la rubrique complète !

Se créer un compte

Suggestions de lecture