En se savonnant

en compagnie de Bertrand Duhaut-Savoir

Michel F Côté

Considérant la thématique de ce quatre-vingt-dix-huitième numéro essien, et dans un objectif d’impertinence, nous avons hésité entre nous entretenir avec Bernard-Henri Lévy, Richard Martineau, ou Brigitte Bardot. Nous avons finalement penché avec souplesse et élasticité vers Bertrand Duhaut-Savoir, sans savoir pourquoi, sinon qu’en rapport à son nom hautement composé, et sans savoir non plus que ce nom était un pseudonyme de Jean-Baptiste Botul, philosophe français de tradition entièrement orale, né le 15 aout 1896 dans le village de Lairière en France1 1  - Jean-Baptiste Botul (1896-1947) est le fondateur du botulisme. Ses quelques œuvres publiées sont des retranscriptions d’interventions orales ou des fragments de correspondances, parfois des phrases attribuées. Cinq titres : La vie sexuelle d’Emmanuel Kant, Landru, précurseur du féminisme, Nietzsche et le démon du midi, La Métaphysique du mou, Du Trou au Tout – correspondance à moi-même (tome 1). Bertrand Duhaut-Savoir est un pseudonyme qu’il a emprunté dans les deux dernières années de sa vie. On ne peut déterminer si ce personnage fictif, chroniqueur de mondanités philosophiques trois fois publiées dans Le Pacte du thon (magazine féminin belge), est lucide ou idiot, là se trouve le génie de Botul. C’est sous ce pseudonyme et dans ce magazine que Botul a fait paraître de son vivant les seuls textes que nous lui connaissons.. Et là, ça devenait intéressant.
Quatre-vingt-dix-huit savoirs divisés en quatre (pour un total de 24,5), à l’usage de celles et ceux qui crèvent de savoir2 2 - Botul/Duhaut-Savoir rédigea à l’automne 1945 cette liste de savoirs pour le numéro 9 (hiver 1946) du magazine Le Pacte du thon.

1 – Savoir que seule une vision frag­mentée des choses peut aspirer à une saisie ­d’ensemble. Non l’inverse.

Cet article est réservé aux visiteur·euse·s avec un abonnement Numérique ou Premium valide.

Abonnez-vous à Esse pour lire la rubrique complète!

S’abonner

Suggestions de lecture