Luce Meunier, Maison de la culture Claude-Léveillée, Montréal | esse arts + opinions

Luce Meunier, Maison de la culture Claude-Léveillée, Montréal

99
2020
Maison de la culture Claude-Léveillée
  • Vue d'exposition, Maison de la culture Claude-Léveillée, Montréal, 2020. Photo : © Louis-Étienne Doré
  • Vue d'exposition, Maison de la culture Claude-Léveillée, Montréal, 2020. Photo : © Louis-Étienne Doré
  • Luce Meunier, Eaux de surface #15, 2019; Eau courante #6, 2018. Photo : © Louis-Étienne Doré
  • Luce Meunier, Lignes de temps #1 et 2, 2017-2018. Photo : © Louis-Étienne Doré
  • Luce Meunier, Sans titre (par-dessus dessous), 2014. Photo : © Louis-Étienne Doré

Luce Meunier, Récit d’un parcours plastique
Maison de la culture Claude-Léveillée, Montréal,
du 11 décembre 2019 au 26 janvier 2020

La Maison de la culture Claude-Léveillée a consacré une exposition rétrospective de l’œuvre de Luce Meunier, retraçant plus de 15 ans de pratique artistique. Les œuvres choisies permettent de comprendre et d’apprécier l’évolution de sa peinture et les interrogations techniques et picturales soulevées par l’artiste au fil de sa carrière. Au lieu d’une présentation chronologique ou conceptuelle, l’exposition se distingue par une organisation sensible : un appel à l’émotion esthétique mais aussi à une célébration de la sérendipité, cet acte de faire par hasard des découvertes fructueuses. En se livrant à de nombreuses explorations techniques et par le biais d’un détournement volontaire, voire du refus des outils classiques, Meunier démontre tout à la fois sa capacité à constamment renouveler le langage de l’abstraction plastique mais aussi à poursuivre une trajectoire stylistique d’une grande cohérence dans des œuvres profondes et poétiques.

La première salle fait dialoguer des œuvres vibrantes et colorées, souvent de grand format. Simples en apparence, ces œuvres demandent un regard rapproché qui révèle l’originalité des processus de création. Les toiles ont, en effet, été pliées, froissées, trempées, superposées, cessant ainsi d’être de simples supports-surfaces. Elles créent des terrains de jeux inédits pour la peinture. La palette chromatique habilement contrôlée faire ressurgir les preuves et les stigmates des expérimentations et torsions imposées à la toile, fruit de procédés élaborés au fil des années.

Dans une recherche volontaire tendant vers l’économie de moyens plastiques, Luce Meunier intègre, par exemple, les concepts de transfert et de trace dans sa peinture et s’impose certaines contraintes techniques. Les œuvres Eaux courantes et Eaux de surface, dont les formes sont produites à l’aide d’éponges imbibées qui coulent sur la toile, donnent des clés de lecture pour comprendre et aborder d’autres séries antérieures, comme les œuvres sur papier à la construction méthodique forte de contrastes noir et blanc de la série Géométrie variable. Pour celle-ci, l’artiste a découpé dans des éponges des formes géométriques qu’elle a imbibées de pigment et déposées sur des feuilles de papier humidifiées. Le processus d’absorption est contrôlé au besoin en réhumidifiant éponges et/ou papier.

Dans la seconde salle, on appréciera la présentation très didactique de quelques outils et objets témoins des recherches techniques de l’artiste, permettant de décoder les processus employés. On y trouve certaines plaques de cuivre, des séries de tests chromatiques, ou encore des papiers pliés qui ont servi de matrice pour plusieurs séries de gravures présentées dans l’exposition.

Luce Meunier fait parler la couleur, la peinture, les encres. Elle leur fait user d’un langage subtil qui semble né du hasard, celui de la coulure, de la tâche, du frottement, de l’impression, de la pliure. Oscillant entre un contrôle volontaire et minutieux de la composition et un besoin d’observer l’art « se faire », elle fait du médium le protagoniste de la création et donne à voir l’imagination de la matière.

Numéro: 
Artistes: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597