Le deuil queer et noir dans Parade of Champions de Michèle Pearson Clarke | esse arts + opinions

Le deuil queer et noir dans Parade of Champions de Michèle Pearson Clarke

91 - 2018

Dans ce texte, Ricky Vargese se penche sur l’installation vidéo multibande Parade of Champions de l’artiste trinidado-canadienne Michèle Pearson Clarke, dans laquelle elle explore d’une part le fait d’être noir et queer, et d’autre part la tâche que représente le deuil. Il est essentiel de comprendre cette œuvre surtout comme une étude portant sur la façon dont le fait d’être noir et queer éclaire le deuil, à la fois comme notion et processus. L’auteur explore également les façons dont les formes d’incarnation (forms of embodiment) marginalisées se manifestent en fonction des structures affectives complexes qu’entraine la perte d’un proche, ouvrant du même coup des pistes de réflexion autant sur le deuil que sur la sexualité, la racialisation et l’identité.
[Traduit de l’anglais par Simon Brown]

Auteurs: 
Revue référencée: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597