La question de la conscience des plantes dans l’art contemporain | esse arts + opinions

La question de la conscience des plantes dans l’art contemporain

99 - Printemps / été

Dans cet article, l’autrice aborde le rôle des plantes en art à la lumière de travaux scientifiques récents dont les conclusions admettraient l’existence d’une conscience végétale. Dans le milieu féministe, les artistes sont de plus en plus porté.e.s à recourir aux plantes pour exprimer, explorer et remettre en question les bouleversements affectifs, politiques et sociaux. Cette tendance signale un changement de paradigme dans la manière dont la nature éclaire et traverse l’art. L’autrice se demande si la reconnaissance d’une conscience des plantes appelle une réévaluation éthique du rapport entre l’être humain et le végétal, et si, en redéfinissant notre relation avec la nature en général et les plantes en particulier, cela risquerait d’interférer avec l’efficacité de la plante comme sujet et objet dans la création artistique.
[Traduction de l’anglais par Isabelle Lamarre]

Auteurs: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597