La bibliothèque et la reconstruction d’un passé rejeté | esse arts + opinions

La bibliothèque et la reconstruction d’un passé rejeté

89 - 2018

La bibliothèque publique contemporaine est un espace performatif proactif qui libère des énergies créatives capables de défier une dynamique sociale et politique pervertie. Pourtant, collectivement, la bibliothèque est encore perçue avant tout comme un entrepôt de livres. De moins en moins parcourues, les collections offrent néanmoins un matériau potentiel à la stimulation de la créativité. Dans la mesure où la programmation des bibliothèques est ancrée dans leur contexte sociopolitique, l’ambigüité et les contradictions de la Hongrie postsoviétique forment le terreau d’expériences intéressantes. Deux expositions présentées à Budapest, Concrete et Dead Library, proposent ainsi une réflexion sur l’héritage (écrit) du socialisme, tout en encourageant les visiteurs à penser de façon critique à l’histoire qu’ils rejettent, et particulièrement à leur présent.
[Traduit de l’anglais par Sophie Chisogne]

Revue référencée: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597