Jimmie Durham : le décentrement du monde | esse arts + opinions

Jimmie Durham : le décentrement du monde

86 - 2018

De 1973 à 1980, l’artiste cherokee Jimmie Durham a interrompu sa carrière artistique pour défendre les droits des peuples autochtones au sein de l’Organisation des Nations unies. Cette expérience des relations internationales l’a amené à constater que la géopolitique se traduit toujours par la suprématie de la politique sur la géographie. Dans ses installations, Durham interroge ce déséquilibre en se livrant à un examen critique des grands récits des États-nations et des entités supranationales (Building a Nation, 2006 ; The History of Europe, 2012), ou en relativisant à l’extrême le rapport entre centre et périphérie (The Center of the World or How to get at Chalma, 1997).

Revue référencée: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597