Après la cartographie cognitive | esse arts + opinions

Après la cartographie cognitive

86 - 2018

Cet article examine la notion de « cartographie cognitive » introduite par Fredric Jameson en 1984, à l’apogée du débat sur le postmodernisme, et cherche à cerner sa pertinence aujourd’hui. Notre époque s’enorgueillit d’une telle abondance de technologies cartographiques que le concept clé de « cartographie » mérite d’être revisité. Cependant de nombreuses observations de Jameson sur le phénomène de désorientation propre au capitalisme mondial s’avèrent encore actuelles. Par ailleurs, l’acception de la cartographie va bien au-delà des organigrammes et de la visualisation de données. Jameson souligne notamment l’importance de l’idéologie dans les conceptions de la totalité, ce qui permet à la discussion de s’ouvrir à d’autres pratiques de la représentation.
[Traduit de l’anglais par Emmanuelle Bouet]

Auteurs: 
Revue référencée: 

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597