Yann Pocreau

Chloé Grondeau
  • Yann Pocreau, Ampoules, 2016. Photo : Louis-Philippe Côté, Galerie de l'UQAM
  • Yann Pocreau, La chambre, 2016. Photo : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal
  • Yann Pocreau, fiches de recettes des cuisines de la cafétéria de l'Hôtel-Dieu-de-Montréal, 2016.
  • Yann Pocreau, fiches de recettes des cuisines de la cafétéria de l'Hôtel-Dieu-de-Montréal, 2016.
  • Yann Pocreau, fiches de recettes des cuisines de la cafétéria de l'Hôtel-Dieu-de-Montréal, 2016.
  • Yann Pocreau, Mémoires, 2016. Photo : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal
  • Yann Pocreau, Mémoires, 2016. Photo : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal
  • Yann Pocreau, Mémoires, 2016. Photo : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal
  • Yann Pocreau, Portrait d'Auriette Breton, 2016. Photo : Paul Litherland

En 2013, Yann Pocreau entamait l’élaboration d’un livre processuel dans le cadre du démantèlement de l’Hôpital Saint-Luc et de la construction du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Cette proposition ambitieuse – dans un contexte tendant usuellement vers des formes sculpturales ou photographiques – impliquait alors déjà le désir d’un déploiement complémentaire sous des traits expositionnels. Dans Patrimoines, présentée à la Galerie de l’UQAM en 2016, l’artiste développe ainsi les corolaires formels du projet. Liant l’individuel au collectif, il pense l’hôpital comme un lieu de legs à haute valeur symbolique et humaine – un édifice patrimonial pluriel qui, d’apparence désincarnée, se révèle le gardien dépositaire de mémoire(s).

Les voix sont ainsi nombreuses à se faire entendre au cœur de Patrimoines, qui ouvre l’intérêt de Pocreau pour le potentiel narratif de la lumière aux apports actanciels du lieu lui-même. Dialoguent entre autres 772 ampoules représentant le nombre de chambres de Saint-Luc, dont certaines proviennent de l’édifice (La lumière/le temps) ; une chambre reconstituée à échelle 1 et composée de matériaux divers (murs, mobilier, objets) ponctionnés à même le bâtiment (La chambre) ; ou encore, projetées en diapositives, des photographies alternant clichés impersonnels de l’hôpital, images tirées de l’album familial et prises de vue intimes faites de et par la mère de l’artiste, actuellement patiente de l’établissement (Mémoires). Une mise en lumière mémorielle chorale qui se retrouve jusque dans la conception de certaines pièces pensées en collaboration. La cinéaste Anna Lupien participe ainsi à l’élaboration du film Portrait d’Auriette Breton, unique présence humaine animée venue troubler ce présent « silencieux ».

Dans Patrimoines, Yann Pocreau extrait des éléments matériels et immatériels du lieu voué à disparaitre pour en exposer les contours à même l’espace de monstration. L’hôpital jusque dans sa « chair » devient pour l’artiste un champ d’exploration, une matière qui lui permet d’occasionner une rencontre entre des subjectivités à l’œuvre et des matériaux historiquement situés qu’il modèle pour en faire ressortir les aspérités dissimulant nos liens avec ce(ux) qui disparait(ssent).

Légendes complètes des photos

Image 1 : Yann Pocreau, Ampoules, 2016, détails de l'exposition Patrimoines, Galerie de l'UQAM, Montréal, 2016. Photo : Louis-Philippe Côté, Galerie de l'UQAM, permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal

Image 2 : Yann Pocreau, La chambre, 2016, détails de l'exposition Patrimoines, Galerie de l'UQAM, Montréal, 2016. Photo : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal

Image 3, 4 et 5 : Yann Pocreau, fiches de recettes des cuisines de la cafétéria de l'Hôtel-Dieu-de-Montréal, 2016. Photos : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal

Image 6, 7 et 8 : Yann Pocreau, Mémoires, 2016, détails de l'exposition Patrimoines, Galerie de l'UQAM, Montréal, 2016. Photos : permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal

Image 9 : Yann Pocreau, Portrait d'Auriette Breton, avec la collaboration d'Anna Lupien, vue d'installation, Patrimoines, Galerie de l'UQAM, Montréal, 2016. Photo : Paul Litherland, permission de l'artiste & Galerie Simon Blais, Montréal

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598