Desearch Repartment: Corporate Creativity Workshops for Art

Mark Clintberg
  • Desearch Repartment, Corporate Creativity Workshops for Art, vue d’installation, articule, Montréal, 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, Corporate Creativity Workshops for Art, vue d’installation, articule, Montréal, 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, Corporate Creativity Workshops for Art (Innovate: Creative Prison Solutions), 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, Corporate Creativity Workshops for Art (Motivate: Stop Torturing Your Selfie), 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, Corporate Creativity Workshops for Art (Motivate: Stop Torturing Your Selfie), 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, Corporate Creativity Workshops for Art (Art Fairs for Life), 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, YAGA, (affiche et pratique Corporate Creativity Workshops for Art), articule, Montréal, 2015. Photo : © Desearch Repartment
  • Desearch Repartment, Entitled After Kim and Vanessa (The’A and Yess with institutional logos), 2015. Photo : © Desearch Repartment

La « décherche », stratégie choisie par le collectif d'artistes anonymes Desearch Repartment, suppose un renversement méthodologique. C'est une méthode qui satirise le monde de l'art contemporain par la simulation de l'exercice néolibéral du privilège en éliminant faits, contexte et responsabilité. Les « ateliers de créativité entrepreneuriale pour l'art », présentés à articule (Montréal, février 2015), exploitent différents tropes — renforcement d'équipe, discours motivationnel et travail manuel — entremêlés de références à la psychologie populaire, aux pratiques sociales et au culte, tenace, de la célébrité dans l'art contemporain. On y explore l'usage dialectique de la « captivation » dans les foires d'art et le complexe carcéral. Les participants mettent le masque d'une célébrité (Mark Zuckerberg, Marina Abramović, Oprah Winfrey…) ; ils répondent, comme dans les médias sociaux, à des questions tantôt inoffensives, tantôt arbitraires ou politiques (Quelle boisson êtes-vous ? Qu'aimez-vous dans le néolibéralisme ?). Dans le cadre de projets de bricolage, ils racontent une histoire subjective avec des émoticônes autocollantes alignées sur un téléphone de carton, hyperbole du renoncement volontaire aux données et aux images inhérent aux médias sociaux. Avec du matériel acheté au Dollarama et à des comptoirs de charité, des équipes rivales fabriquent des vêtements thématiques : « Hydratation », « Propriété », « Sang »… Près de la sortie, un pan de mur est couvert de logos : c'est l'occasion parfaite de prendre un égoportrait d'adieu à diffuser sur Instagram ou Facebook — et d'apporter ainsi une contribution virale à l'un des réseaux que Desearch Repartment entend critiquer.

Traduit de l'anglais par Sophie Chisogne

S'abonner à l'infolettre

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Encan


Informations



Contact

esse arts + opinions

Adresse postale
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Adresse de nos bureaux
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598