Search

Search results

  1. Dossier | El Anatsui : des poubelles de Nsukka aux musées internationaux

    ... El Anatsui : des poubelles de Nsukka aux musées internationaux Par Éloïse Guénard ... du Vivier, Les vaisseaux du poison, Paris, Sang de la Terre (Les Dossiers de l’Écologie), 1988. 4. Des années 1980 à nos ...

    jeremi - 10/22/2014 - 16:13

  2. Dazibao, Montréal, Chantal duPont

    ... un parcours (2015). Étaient également projetées des œuvres d’autres artistes – Laetitia Bourget, Belinda Campbell, ... certificats de localisation à l’appui. Du plus loin de la Terre et des archives de l’artiste, on arrive au cœur de sa maison actuelle, ...

    Catherine - 02/27/2019 - 12:18

  3. Dazibao, Montréal, Chantal duPont

    ... un parcours (2015). Étaient également projetées des œuvres d’autres artistes – Laetitia Bourget, Belinda Campbell, ... certificats de localisation à l’appui. Du plus loin de la Terre et des archives de l’artiste, on arrive au cœur de sa maison actuelle, ...

    Catherine - 01/13/2016 - 17:32

  4. Article | Marina Abramovic : Transformation et renaissance de performance

    ... propulsé l’artiste de performance dans l’éclairage des mass media ? Cependant, c’est à cet imprévisible résultat qu’a mené ... rendu compte de rien - si vous êtes déjà étendue par terre, personne ne peut savoir si vous êtes consciente ou non. Mais lorsque ...

    Catherine - 02/17/2014 - 16:16

  5. Article | Marina Abramovic : Transformation et renaissance de performance

    ... propulsé l’artiste de performance dans l’éclairage des mass media ? Cependant, c’est à cet imprévisible résultat qu’a mené ... rendu compte de rien - si vous êtes déjà étendue par terre, personne ne peut savoir si vous êtes consciente ou non. Mais lorsque ...

    Catherine - 02/17/2014 - 16:16

  6. Postures commissurales

    ... Assurés et fins observateurs – instruits de l’infortune des inquiets –, ils sont informateurs. Ils décident de l’interprétation ... dans la même atmosphère. Il n’y a pas d’apesanteur sur terre, je le sais. Il faut savoir s’élancer haut pour passer à l’autre ...

    Marie-Anne - 04/04/2013 - 11:45

  7. Postures commissurales

    ... Assurés et fins observateurs – instruits de l’infortune des inquiets –, ils sont informateurs. Ils décident de l’interprétation ... dans la même atmosphère. Il n’y a pas d’apesanteur sur terre, je le sais. Il faut savoir s’élancer haut pour passer à l’autre ...

    Marie-Anne - 01/22/2013 - 02:51

  8. Saguenay – Lac-Saint-Jean

    ... toujours aux prises avec les entraves des dirigeants politiques face au déficitaire milieu culturel, et malgré ... mettent en relief ces problématiques : dans Au Nom de la Terre, en 1997, 17 artistes et performeurs du Canada et de l’Asie ont exposé ... tragique à la vue des passants. Un millier de cadavres (hommes, femmes, enfants) compressés en une frise ininterrompue, comme si la ...

    Catherine - 02/17/2015 - 11:39

  9. Saguenay – Lac-Saint-Jean

    ... toujours aux prises avec les entraves des dirigeants politiques face au déficitaire milieu culturel, et malgré ... mettent en relief ces problématiques : dans Au Nom de la Terre, en 1997, 17 artistes et performeurs du Canada et de l’Asie ont exposé ... tragique à la vue des passants. Un millier de cadavres (hommes, femmes, enfants) compressés en une frise ininterrompue, comme si la ...

    Catherine - 02/17/2015 - 11:40

  10. L'image extrême

    ... – de quoi parle-t-on ? En coupant au plus court, des images qui gênent, qui suscitent un haut-le-cœur, qui frappent notre ... c’est le désir à la fois convoqué et mis par terre, à la fois séduit et défait (l’image plus forte que le ...

    Catherine - 04/13/2015 - 14:26

Pages

Subscribe to the Newsletter

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Publications



Archives


Features



Shop



esse arts + opinions

Postal address
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Office address
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598