Guérilla de l’ordinaire, Théâtre d’Aujourd’hui, Montréal

96
2019
Théâtre d'Aujourd'hui
  • Photo : Mikaël Theimer
  • Photo : Mikaël Theimer
  • Photo : Mikaël Theimer
  • Photo : Mikaël Theimer
  • Photo : Mikaël Theimer
  • Photo : Mikaël Theimer

[In French]

Guérilla de l’ordinaire
Théâtre de l’Affamée, Théâtre d’Aujourd’hui, Montréal, du 5 au 30 mars 2019

Coécrite par les deux fondatrices du Théâtre de l’Affamée, Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, Guérilla de l’ordinaire est une proposition scénique aux qualités assurément féministes. Dans la fiction initiale, une militante a disparu depuis plusieurs mois et le public assiste à une vigie organisée par ses proches. La force de celle-ci est décuplée par l’insertion d’une série de courts échanges entre une foule d’individus où sont modélisées et discutées diverses situations d’oppression. La double logique du spectacle est fondée sur l’entrelacement entre le récit d’une disparition et une série de vignettes humoristiques où sont esquissés le sexisme, le capacitisme, l’homophobie, le racisme et la transphobie ordinaires. Ces scènes qui orbitent autour du récit matriciel exposent le quotidien des femmes à travers des expériences telles que l’intimidation sur les réseaux sociaux, la grossophobie en contexte publicitaire ou encore, le racisme et les standards normatifs de beauté dans l’industrie de la mode. Ces procédés contribuent à l’identification directe des militantes et militants à la narration, offrent des représentations à des individus traditionnellement invisibilisés sur scène et enfin, familiarisent un public néophyte à l’expérience théâtrale de ces enjeux. Cette véritable guérilla scénique est menée avec audace et bienveillance par Marie-Claude St-Laurent, Jonathan Caron, Maxime D.-Pomerleau, Maxime De Cotret, Myriam De Verger, Pascale Drevillon, Soleil Launière et Sarah Laurendeau, tandis que le travail sonore en direct, de la musicienne Mathilde Laurier et les magnifiques images vidéos de Caroline St-Laurent et Mélanie Martin viennent ponctuer la représentation. Les interprètes demeurent constamment sur scène et le spectacle se fonde précisément sur une horizontalité et une constance des présences qui rappellent que l’écoute peut être la plus belle forme d’alliance.

Le spectacle pose explicitement la question terriblement pertinente : « Est-ce qu’une bonne militante en est une disparue ? » Si les féminismes sont ici représentés comme un cadre narratif inépuisable qui légitimise les expériences de militance, l’œuvre permet aussi de comprendre ces cadres conceptuels et théoriques féministes au moyen d’expériences situées. La production propose de réfléchir à la militance et à son pouvoir d’infiltration dans l’espace de la fiction pour mieux agir sur les imaginaires. Un ton didactique se dégage de certaines interactions, mais cette approche confirme qu’il est possible d’inventer des formats hybrides entre la théorie féministe et les pratiques artistiques afin de renouveler les esthétiques. Sans se revendiquer du théâtre documentaire et en convoquant le récit comme moteur d’éveil féministe, le spectacle propose une forme de document des luttes sociales et féministes contemporaines. Ainsi, Guérilla de l’ordinaire prouve qu’il est pertinent de donner de la visibilité aux luttes féministes au théâtre et permet de concevoir la militance comme un réservoir inépuisable d’imaginaires. Le spectacle est un baume pour les activistes, un appel à la poursuite de l’engagement, et une source d’éveil pour qui est en quête de nouvelles réflexions féministes. Ce dernier spectacle du Théâtre de l’Affamée prouve que le théâtre est prêt à accueillir des fictions résolument féministes.

Numéro: 

Subscribe to the Newsletter

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Publications



Archives


Features



Shop



esse arts + opinions

Postal address
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Office address
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598