Éditorial no 9

Le comité de rédaction

[in French]

Entre l’affirmation d’un art «canadien» qui puise ses exemples dans l’art québécois en lui retirant toute spécificité, comme tente de le démontrer l’article de Chantal Pontbriand intitulé «Histoire et postmodernité» dans Parachute 47 (été 1987) et le miroitement d’un art québécois en tant que cocktail latino-rafraîchissant, comme le vante Michel Tétreault dans l’article «L’art, c’est sorcier» (paru dans l’Actualité de juillet 1987); entre la croyance étonnamment persistante du mythe de l’objet comme «mystère» comme l’écrit le nouveau directeur de Vie des Arts, Jean-Claude Leblond, dans la parution de l’été 87 et l’auto-promotion flatteuse telle que constatée dans le numéro du printemps 87 d’Inter, nous pensons qu’il existe une voix autre : une voix qui penserait une spécificité québécoise alors que le milieu artistique québécois se refuse lui-même à la reconnaître.

Voilà pourquoi nous relançons le débat, en 1987, sur le rapport entre l’art actuel et le politique. Interrogation qui vient d’une constatation de ce qui se fait présentement dans le milieu artistique et de cette autre constatation, à savoir l’absence de discussions à propos du contexte politique et culturel.

Nous cherchons à affirmer un art québécois conscient de son apport propre, sans pour autant être refermé sur lui-même et ce, autant au niveau des œuvres qu’à celui des institutions.

Il y eut, avant les années 80, un mouvement d’art québécois engagé qui a été occulté. Les artistes qui veulent se mettre au diapason de l’art international ont-ils conscience d’une continuité historique? A-t-on conscience de la relation de son «je» avec un collectif, qui n’en serait pas un universel indifférencié?

Les différentes facettes de ce débat sur l’art et le politique constituent le propos des articles du dossier dans le présent numéro. Et, également, sans préméditation de notre part, plusieurs auteurs traitent ce sujet à l’intérieur des chroniques habituelles. Débordement qui semble prouver que le sujet ne suscite pas que de l’indifférence…

Subscribe to the Newsletter

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Publications



Archives


Features



Shop



Auction


Information



Contact

esse arts + opinions

Postal address
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Office address
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598