Brèche autoroutière et culture urbaine

06
Luc Lévesque

[in French]

L'îlot Fleurie ou l'exceptionnelle aventure d'une symbiose

Il est rare qu’on associe les autoroutes à l’aspect positif de l’urbanité. Les infrastructures autoroutières auraient tout au contraire contribué à déchirer de grands pans des centres-villes nord-américains. À Québec pourtant, cette association paradoxale se concrétise depuis 1997 de façon exceptionnelle grâce à l’impulsion du groupe d’animation de l’Îlot Fleurie. Sous les bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency, l’espace communautaire et artistique de l’Îlot Fleurie génère en effet une effervescence sociale et culturelle tout à fait remarquable (1). Niché dans un lieu rébarbatif aux stratégies conventionnelles d’aménagement, on imagine mal comment l’Îlot pourrait trouver meilleur emplacement pour continuer son travail de catalyseur urbain (2). C’est précisément cette cohabitation inusitée des extrêmes qui rend si fascinante et unique la situation actuelle de l’Îlot. D’une part, une infrastructure aux proportions impressionnantes; d’autre part, l’aventure de la colonisation du territoire à la fois généré et protégé par cette infrastructure. Il y a ici un étonnant retournement de situation : la fracture induite par le passage brutal de l’autoroute s’est transmuée en espace des possibles sous l’action inventive d’une communauté. Une symbiose s’est opérée au profit d’un espace urbain singulier. Le site est devenu un véritable havre de culture urbaine comme en témoigne l’incroyable diversité des activités qui s’y tiennent (3) et comme l’ont magistralement démontré en 2001, les milliers de personnes qui y sont passées pour s’y rassasier et manifester de façon festive lors du Sommet des Amériques.

En 2003, la Ville a présenté à l’Îlot Fleurie un «Protocole d’entente sur l’utilisation de l’espace situé sous les voies rapides de l’autoroute Dufferin-Montmorency». Elle «s’engage à soutenir l’Îlot Fleurie dans son développement» et, «dans le cas où des travaux majeurs de réaménagement [...] sont nécessaires», elle convient avec celui-ci «de former un comité conjoint pour [...] apporter des solutions aux problèmes engendrés par ce réaménagement [...]». Dans l’horizon d’éventuels travaux en vue du 400e anniversaire de Québec, espérons que ce rapprochement témoigne, de la part des pouvoirs publics de la Capitale, d’une réelle prise de conscience de l’incomparable valeur urbaine que représente la dynamique opérée par l’Îlot sur son site actuel. Il serait navrant, au nom d’une prétendue amélioration esthétique du site, de démolir bêtement les voies surélevées se butant à la falaise, alors qu’elles pourraient être réinvesties de façon créative comme un atout urbain sans pareil. Il serait tout aussi décevant de voir l’énergie «sauvage» de ce lieu être domestiquée par un aménagement cosmétique limitant la potentialité des usages. L’exemple de l’Îlot Fleurie démontre qu’il est possible, avec un minimum de moyens, de transformer une situation considérée auparavant comme un problème en un vecteur de revitalisation, source de fierté collective. Cela ne passe pas par une mise en ordre formelle du site, mais par l’activation d’un processus de transformation constante entretenu par les apports d’une gamme variée d’acteurs (artistes, citoyens de tous âges, organismes socioculturels, administration municipale, etc.). Au diapason des approches urbaines actuelles les plus progressives, l’essentiel ici, c’est justement l’entretien des conditions favorisant un processus créatif exploitant sans obstruction la condition interstitielle du site; l’essentiel, c’est de maintenir la brèche ouverte!

NOTES
1 J’ai eu l’occasion de présenter l’Îlot Fleurie à Paris, Berlin et Barcelone où il a suscité beaucoup d’intérêt, notamment lors des Congrès de L’Union International des Architectes (UIA).
2 L’aventure de l’Îlot avait commencé en 1991, sous l’initiative de Louis Fortier, par l’occupation d’un immense terrain vague en attente de construction situé à quelques centaines de mètres de l’emplacement actuel.
3 Parmi ces différents usages et activités, notons par exemple : événements artistiques en tous genres (Émergence(s), In Cube, Arts d’attitudes, etc.), atelier et jardin de sculptures, soirées de poésie, musiques, fêtes populaires, pique-niques communautaires, graffitis et murales, jardinage, pétanque, etc.

LECTURES
Richard Martel (dir.), Arts d’attitudes : discussion, action, interaction, Inter Éditeur, Québec, 2002.
Sylvette Babin, «Émergence 2000 à l’Îlot Fleurie», esse, n˚ 42, Montréal, printemps 2001, p. 54-59.
Luc Lévesque, «Sauvagerie urbaine et jardins; quelques hypothèses», in Art et jardins. Nature/Culture, Actes du colloque Art et Jardins, Musée d’art contemporain de Montréal, Montréal, 2000, p. 129-140.
Rem Koolhaas (Harvard Project on the City), Stefano Boeri (Multiplicity), Sanford Kwinter, Nadia Tazi, Hans Ulrich Obrist, Mutations, Barcelone, ACTAR; Bordeaux, Arc en rêve centre d’architecture, 2000.
Luc Lévesque, André Marceau, dans le dossier «Fuites Espaces Contrôles», Inter, no 72, Québec, 1999, p. 27-29 et p. 39-42.
Luc Lévesque, Juliana Maxim, dans le dossier «Architextures : paysages résiduels», Inter, no 65, Québec, 1996, p. 43 et 46-47.
Wim Wenders (entretiens) dans Jean Maheu (dir.), Architecture : récits, figures, fictions, Cahiers du CCI, no 1, Éditions du Centre Georges-Pompidou/CCI, Paris, 1986, p. 104-108.
J.G. Ballard, L’île de béton (Concrete Island), Calmann-Lévy, Paris, 1974.

VISIONNEMENTS
Magnus Isacsson, Vue du sommet (film documentaire sur le Sommet des Amériques), Production Érézi, ONF, Montréal, 2002.
Manon Barbeau, L’armée de l’ombre, ONF, Montréal, 1999.

Subscribe to the Newsletter

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Publications



Archives


Features



Shop



Auction


Information



Contact

esse arts + opinions

Postal address
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Office address
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598