Montréal – Galerie B-312

68
B-312

[in French]

Galerie B-312, Montréal, du 20 novembre au 19 décembre 2009

L’exposition Maps in Doubt est le fruit d’une collaboration entre les artistes Gwen MacGregor et Sandra Rechico. Ce projet vise à traduire, de façon figurative, un phénomène à caractère intersubjectif et spatial, à savoir le déplacement des artistes (ensemble ou séparément) dans les villes de Münster, Kassel, Montréal et Toronto. Les œuvres donnent à voir des représentations de ces déplacements qui deviennent de plus en plus abstraites tout au long du parcours de l’exposition. Alors que les deux premières œuvres emploient des codes qui sont facilement déchiffrables, les trois dernières déjouent cette lisibilité en insistant sur l’opacité des systèmes symboliques qu’elles concrétisent.
Le premier « dessin » est constitué de reproductions de quelques feuillets issus du carnet de notes de Rechico. En lisant ces pages manuscrites, le spectateur est en mesure de reconstituer de façon imaginaire l’itinéraire de l’artiste à Münster. Bien qu’il s’avère plus abstrait, le « tableau » suivant n’en est pas moins « lisible »; il s’agit d’une énumération de coordonnées GPS qui correspondent aux déplacements effectués par MacGregor.
Ceci dit, les autres dessins exposés emploient des symboles plus opaques, de sorte que l’on n’est plus en mesure de cerner le lien entre ces signes et leurs référents (à savoir les déplacements de MacGregor et de Rechico). Ainsi, il n’est plus possible d’interpréter ces œuvres comme des représentations picturales d’un parcours spatial. Dans la série intitulée Distance Kassel, on voit des lignes continues qui ont été tracées d’un bout à l’autre de diverses feuilles de papier. Ces traits correspondent à la distance en kilomètres parcourue par une des artistes dans la ville de Kassel. Ici, il s’agit d’insister surtout sur le processus d’exécution de l’œuvre graphique, qui correspond, dans le cadre de la performance, au processus de déplacement auquel ce trait se réfère.
Floppy Map est l’œuvre sans doute la plus «cartographique» de l’exposition, où les artistes insistent sur la dimension relationnelle de Maps in Doubt. Cette œuvre est constituée de deux séries de « traits » (des fils jaunes et rouges) qui ont été cloués à même le mur de la galerie. Ces fils sont censés représenter la trajectoire de chaque artiste lors d’un voyage qu’elles ont entrepris ensemble. Mais en quittant le mur pour investir le plancher sur lequel se tient le spectateur, cette installation déjoue la fonction représentative de la cartographie en révélant ses limites. En dernière analyse, il s’agit de remettre en question le processus de symbolisation lui-même en le confrontant à l’expérience phénoménologique de l’espace, celle qui a donné lieu au projet et celle qui habite le temps et l’espace du spectateur.

Image : Gwen MacGregor, Sandra Rechico, Working Days (Toronto), 2009. photo : Paul Litherland, permission Galerie B-312, Montréal

Numéro: 

Subscribe to the Newsletter

 Retrouvez nous sur Twitter !Retrouvez nous sur Facebook !Retrouvez nous sur Instagram !

Publications



Archives


Features



Shop



Auction


Information



Contact

esse arts + opinions

Postal address
C.P. 47549,
Comptoir Plateau Mont-Royal
Montréal (Québec) Canada
H2H 2S8

Office address
2025 rue Parthenais, bureau 321
Montréal (Québec)
Canada H2K 3T2

E. : revue@esse.ca
T. : 1 514-521-8597
F. : 1 514-521-8598